Accueil | Nos membres | Nous joindre | English | |  

Antoine Caron

 

Étudiant 2è cycle

Département de génie des mines, de la métallurgie et des matériaux, Université Laval

Pavillon Adrien-Pouliot
1065 avenue de la Médecine
Université Laval
Québec
Québec, Canada
G1V 0A6

581.308.9641
acaron7@hotmail.com

 

 


 

Direction

 
 

Projet de recherche

Caractérisation structurale des excavations souterraines à la mine Raglan à l'aide de la technologie LiDAR

Introduction

La caractérisation structurale à la mine Raglan est d'une importance capitale. Le régime de contraintes naturelles dans le massif rocheux y étant plutôt faible, les instabilités sont majoritairement contrôlées par les structures. La caractérisation structurale se doit donc d'être optimale, fin de garder les lieux sécuritaires, de produire un bon support de terrain et d'effectuer un bon monitoring des excavations souterraines.

Objectifs

L'objectif du projet est l'implantation de la technologie LiDAR à des fins de caractérisation structurale souterraine à la mine Raglan. Des propriétés telles que le pendage et la direction de pendage des joints, leur terminaison, leur longueur trace et l'espacement entre eux sont des paramètres importants lorsque l'ingénieur en mécanique des roches effectue des modélisations et des analyses de stabilité des excavations souterraines. La technologie LiDAR pourrait apporter une plus grande efficacité, en comparaison avec la caractérisation structurale effectuée normalement à la main. Rapidité, sécurité, précision et quantité de données recueillies sont tous des avantages que pourrait offrir l'utilisation de la technologie LiDAR dans ce domaine. Cette caractérisation permet également de modéliser et de comprendre les infiltrations d'eau dans les joints et dans la mine, une nouvelle problématique au site dû à la profondeur des excavations qui commence désormais à dépasser le pergélisol.

Sites d'étude

Le site à l'étude est la mine Raglan, propriété de Glencore. Le site minier est situé au Nunavik, dans le nord de la province de Québec. La propriété Raglan comprend plusieurs mines distinctes, telles mine 2, Katinniq, MP14 et Qakimajurq. Le site est situé dans le pergélisol. Toutefois, les profondeurs d'excavation commencent à excéder la profondeur limite du pergélisol.

Matériel et méthodes

Le matériel utilisé comprend notamment différents scanneurs LiDAR (GeoSLAM Zeb-Revo, Faro Focus HD 360, IPad), des appareils photo et vidéo, des règles clinométriques, etc. La principale méthode utilisée sera d'effectuer une campagne de caractérisation structurale classique, à la main à l'aide d'une règle clinométrique, dans plusieurs mines. S'en suivra par la suite une campagne de numérisations LiDAR aux mêmes endroits, dans le but de pouvoir comparer les données obtenues, et de produire une méthode offrant les meilleurs résultats, dans une perspective de performance industrielle.

Résultats attendus

Les résultats attendus sont de développer une méthode et une méthodologie permettant à la mine Raglan d'effectuer de la caractérisation structurale à l'aide de la technologie LiDAR dans ses différentes mines. La méthode doit être efficace, précise et offrir un gain par rapport à la méthode manuelle. Elle doit également bien se marier avec le monde industriel qu'est une mine souterraine en opération, de sorte à ne pas encombrer des chantiers, ne pas impacter le trafic, ne pas mettre d'employés en danger ou de ralentir l'exploitation.

 
 
Localisation du site de recherche
 
© 2023 Tous droits réservés | Adapté d'un design original de BinaryTheme.com