Profil

Camille Boucher
Étudiante 2è cycle
Département de phytologie
Université Laval
camille.boucher.4@ulaval.ca

Supervision par :

Line Rochefort (Membre régulière)

Description du projet de recherche

Restauration des tourbières avec réintroduction de sphaignes: Est-ce que la diversité en bryophytes suit ?

Introduction: La restauration écologique est un outil important pour la conservation (Wiens et Hobbs 2015). L'augmentation de la biodiversité, bénéfique pour l’apport en services écosystémiques, constitue souvent l’un des objectifs des projets de restauration, dans lesquels la réintroduction végétale est une stratégie communément utilisée (Perring et al. 2015). Au Canada, la restauration des tourbières à sphaignes suivant l’extraction de la tourbe est réalisée depuis plus de 20 ans avec la « méthode de transfert de la couche muscinale » ‒ ou MTCM ‒, développée par des chercheurs en collaboration avec l’industrie de la tourbe canadienne (CSPMA 2021). Dans une récente étude d'Hugron et al. (2020), la comparaison du groupe d'espèces présentes dans les sites donneurs ‒ les tourbières où le matériel végétal a été récolté ‒ et les sites restaurés a permis d'identifier cinq espèces vasculaires absentes de ces derniers… Mais qu’en est-il des espèces muscinales (bryophytes) ? Objectifs: Les principaux objectifs de ce projet sont de : déterminer l'efficacité de la « méthode de transfert de la couche muscinale » pour restaurer la biodiversité en mousses et en hépatiques – en comparant les sites donneurs et les sites restaurés; déterminer les espèces muscinales récalcitrantes, s'il y en a, à la méthode de transfert; suggérer des améliorations à la MTCM qui permettraient de favoriser le rétablissement de ces espèces. Un second volet du projet visera à déterminer l’effet du processus de reformation de la microtopographie typique des tourbières à sphaignes – patron de buttes et de dépressions – sur la diversité muscinale des tourbières restaurées. Sites d'études: Ce projet inclut deux catégories de sites à l'étude, soit les tourbières à sphaignes extraites pour la production de tourbe et ensuite restaurées, ainsi que les sites donneurs où le matériel végétal utilisé pour la restauration a été récolté. Les sites restaurés sont souvent divisés en plusieurs secteurs, ayant été restaurés lors d'années différentes, lesquelles s'étendent de 1999 à 2016. Les tourbières à l'étude se situent dans les régions du Lac-Saint-Jean, du Bas-Saint-Laurent et de la Côte-Nord, au Québec, et dans la péninsule acadienne du Nouveau-Brunswick.Matériel et méthodes: Des inventaires des espèces de bryophytes présentes dans les secteurs restaurés et dans les sites donneurs seront réalisés à l’aide de quadrats circulaires de 0,70 m de diamètre, disposés le long de transects diagonaux aux anciens canaux de drainage. Onze quadrats équidistants – placés selon un patron en W, de façon à inclure à la fois les planches de tourbe et les bords de canaux – seront inventoriés par secteur, et l’abondance (% de recouvrement) de toutes les espèces de mousses et d’hépatiques présentes dans chaque quadrat sera recensée. Des mesures du niveau de développement de la microtopographie typique de buttes et de dépressions seront également prises le long d’un des transects du « W » selon une technique inspirée de celle employée par Pouliot et coll. (2012). À l’aide d’un altimètre à haute précision, la hauteur moyenne des buttes de sphaignes, tout comme celle des dépressions humides, sera déterminée par rapport à un point de référence local. RéférencesCSPMA, 2021. Production responsable de la tourbe – La recherche. Canadian Sphagnum Peat Moss Association [En ligne] tourbehorticole.com/production-responsable/la-recherche-cle-dune-gestion-integree-et-durable/. (Consulté le 25 août 2021). Hugron, S., Guêné-Nanchen, M., Roux, N., LeBlanc, M-C., Rochefort, L. 2020. Plant reintroduction in restored peatlands: 80% successfully transferred – Does the remaining 20% matter? Global Ecology and Conservation, 22 e01000. Perring, M.P., Standish, R.J., Price, J.N., Craig, M.D., Erickson, T.E., Ruthrof, K.X., et al., 2015. Advances in restoration ecology: rising to the challenges of the coming decades. Ecosphere 6, 1-25. Pouliot, R., Rochefort, L., Karofeld, E. 2012. Initiation of microtopography in re-vegetated cutover peatlands: evolution of plant species composition. Applied Vegetation Science. Vol 15, pages 369-382. Wiens, J.A., Hobbs, R. J. 2015. Integrating conservation and restoration in a changing world. BioScience. Vol 65, pages 302-312.

Coordonnées des sites de recherche

© 2024 Centre d'études nordiques - Tous droits réservés